Origine et histoire du napolitain

Le napolitain, gâteau très connu et fort apprécié, souvent essayé par les apprentis pâtissiers mais rarement réussi, a une origine assez surprenante. Délices et Gourmandises vous emmène à la découverte de son histoire.

Un délice quasi-mythique

Non, le napolitain ne vient pas de Naples. Ce fameux gâteau trouve ses origines… en Amérique ! En effet, il est inspiré d’un dessert appelé tranche napolitaine ou Neapolitan ice cream, constitué de trois couches de crème glacée. Les parfums les plus utilisés sont le chocolat, la fraise et la vanille.

Le napolitain s’inscrit donc dans cette gourmandise « à plusieurs couches », avec trois génoises légères parfumées au café, vanille et noix de pécan et au chocolat. Entre ces délicieuses strates s’étale une mousse au chocolat, et le dessus du gâteau est nappé de crème à son tour parsemée de vermicelles de chocolat. Un véritable festin ! D’ailleurs, le napolitain représente pour beaucoup d’entre nous d’heureux souvenirs d’enfance. Pour certains, c’était un dessert d’exception ; pour d’autres, un goûter dont la dernière part était l’enjeu de batailles épiques.

Petite histoire du napolitain

Mais la question demeure : pourquoi « napolitain » ? En fait, il existe des liens assez lointains avec l’Italie. La tranche de glace napolitaine serait une variante d’un dessert apporté en Amérique par des migrants italiens. Il s’agit du spumone, une mousse glacée à trois parfums, éventuellement fourrée de fruits confits ou de noix.

Quant à la pâtisserie, elle a été mise au point par les techniciens de l’usine LU de Choisy-le-Grand. La marque a été créée en 1959, et les gâteaux produits pour la première fois deux ans plus tard à Jussy. Une nouvelle recette apparaît en 1970, la marbrée avec un cœur fondant au chocolat. En 2008, la marque lance la version tout chocolat, puis d’autres parfums : chocolat framboise, chocolat poire, chocolat orange et chocolat praline.

Ce gâteau accompagne merveilleusement le café et s’invite volontiers dans les cercles conviviaux. Pour parfaire le plaisir, pourquoi ne pas commander un panier de biscuits Délices et Gourmandises ?

Boudoirs au chocolat pour vos pâtisseries et desserts

Les boudoirs, également appelés biscuits à la cuiller, sont surtout utilisés pour la confection de pâtisseries et de desserts. Vous pouvez vous en procurer sur le site de Délices et Gourmandises, mais vous pouvez également les confectionner rapidement chez vous d’après cette recette toute simple.

Les ingrédients :

Pour environ une vingtaine de boudoirs, il vous faudra :
– 50 g de farine
– 50 g de sucre semoule
– 2 œufs moyens
– De la poudre de cacao amer ou sucré

Préparer vos biscuits

Préchauffez le four sur thermostat 6 ou 7 (190 °C).

Passez la farine au tamis. Battez les œufs et le sucre au fouet et dans un bain-marie. Une fois le mélange légèrement épais, utilisez une cuiller en métal pour y ajouter délicatement la farine et la poudre de cacao que vous doserez en fonction de vos envies.

Mettez la mixture dans une poche avec une douille de 1 cm. Graissez et farinez une plaque à pâtisserie. Formez les tronçons de pâte longs environ d’un doigt sur la plaque. Vous pouvez saupoudrer vos biscuits de sucre semoule avant de les enfourner pour environ 10 minutes maximum.

Quand les boudoirs sont cuits, posez-les sur une grille pour les laisser refroidir. Ils seront plus croustillants quand ils sont bien froids. Si c’est pour manger ou utiliser plus tard, gardez-les dans une boîte en métal hermétique, à l’abri de la lumière et de l’air.

Variez les goûts

Pour changer des boudoirs au chocolat de Délices et Gourmandises, vous pouvez ajouter à votre recette quelques gouttes d’extrait de vanille, un peu de poudre de cannelle ou quelques gouttes d’eau de fleur d’oranger pour parfumer les vôtres. Et vous pouvez également donner d’autres formes à vos biscuits, en fonction de leur destination, notamment pour décorer vos pâtisseries et desserts avec une touche personnelle.

André participe au Jeux-concours de Délices et Gourmandises et gagne un Smartphone dernier cri

Je suis à la fois un gourmand et un gourmet, en un mot, j’aime la bonne cuisine, en particulier la pâtisserie. Mais trop occupé par mon travail et mes obligations familiales, je n’ai pas le temps de cuisiner ni d’aller faire les courses et je suis loin d’être un cordon-bleu. Quand l’un de mes amis m’a fait part de son truc à lui : commander des repas prêts à consommer chez Délices et Gourmandises et recevoir des cadeaux surprise via un Jeux-concours, je n’ai pas hésité à essayer et je dois dire que je ne l’ai pas regretté.

Manger français et sain à volonté

Amateur de bonne cuisine et de plats bien de chez nous et piètre cuisinier, je reçois pourtant souvent mes amis et mes proches les week-ends. Depuis que je me fournis sur cette plateforme, nous passons toujours des moments conviviaux, à papoter et à jouer aux cartes ou à regarder de bons films, sans se soucier des encas à servir, et à profiter de bons petits plats du terroir français que nous nous faisons livrer.

tarte-au-citron

Pour ne pas habituer mes convives à toujours manger les mêmes choses, je prends la peine de varier les commandes au maximum, ce qui est tout à fait possible étant donné l’immense choix de plats disponibles sur le catalogue. On y trouve de tout : galettes bretonnes, gâteau dauphinois, tarte au citron, babas au rhum, préparés suivant des recettes traditionnelles. Et aucun problème à propos de la qualité des pâtisseries proposées, la réglementation sur l’hygiène alimentaire est parfaitement respectée.

Des services satisfaisants et un beau cadeau inattendu par le billet du Jeux-concours

Quand j’ai parlé de ma décision de commander des repas en ligne et par correspondance à mes proches, ils m’ont tous prévenu de la réalité des risques d’arnaque, mais bon, je me suis quand même lancé et cette plateforme ne m’a pas déçu. J’ai commandé en ligne et opté pour le paiement par carte bancaire et ô surprise ! Ma commande est arrivée deux jours plus tard…

Satisfait des services du site, je suis rapidement devenu un client assidu et ma fidélité a été récompensée ! Apparemment le fait que Délices et Gourmandises sait remercier ses clients n’était pas du pipeau… Grâce au Jeux-concours organisé par l’enseigne, j’ai reçu un beau Smartphone dernier cri qui a vite remplacé mon vieux mobile.

Réaliser un smoothie parfait : comment faire ?

Le smoothie est devenu une boisson très populaire depuis quelques années déjà. Les sportifs l’adorent et il remplace facilement le petit-déjeuner surtout pour les personnes pressées, parce qu’il est ultra nutritif. Délices et Gourmandises vous donne aujourd’hui les trucs et astuces pour obtenir un smoothie parfait.

Pourquoi boire du smoothie ?

Loin d’être une boisson qui a le vent en poupe, le smoothie regorge de bienfaits exceptionnels pour la santé. Premièrement, ce genre de jus constitue un excellent moyen de consommer en fin des fruits et surtout des légumes. C’est donc idéal pour les réfractaires à la consommation de ces ingrédients naturels. Deuxièmement, il est facile à réaliser et très pratique pour gagner du temps, surtout si vous en manquez. Troisièmement, le smoothie est riche en vitamines et autres oligoéléments indispensables au bon fonctionnement du corps en fonction de ses principaux constituants. Souvenez-vous tout de même que les calories liquides ne sont pas aussi rassasiantes que les calories solides.

Comment procéder à sa préparation ?

Pour que le smoothie soit réellement ce breuvage gain-de-temps que l’on proclame, il est important de bien le préparer. Sa préparation commence après les courses ou la veille, quand vous lavez et épluchez les fruits et/ou légumes et mettez ceux qui iront ensemble dans un sac en plastique. Quand vous serez pressé d’aller au bureau, il vous suffira de déverser le contenu du sac dans le mélangeur.

À ce moment-là, versez avant tout le liquide dans le mixeur avant les éléments solides. Ce geste préservera les lames du mixeur d’une dégradation précoce. En général, la proportion recommandée est d’une tasse de liquide pour une tasse de légumes ou fruits. Toutefois, vous pouvez l’adorer plus ou moins fluide, donc vous devez adapter cette proportion à vos besoins.

Les ingrédients nécessaires pour un bon smoothie

Dans un smoothie, il a avant tout le liquide pour lui donner la texture d’une boisson. Du jus de fruit non sucré ou de lait fera bien l’affaire. Vous pouvez aussi opter pour du yaourt, de l’eau de noix de coco ou encore du riz, du soja ou de l’amande en boisson.

Pour les fruits, l’on commence bien souvent avec une banane, car ce fruit lui donnera son goût sucré, mais aussi la fameuse texture crémeuse et épaisse. Après, vous avez l’embarras du choix selon les fruits de saison comme la pomme, l’ananas, la mangue, l’avocat, la nectarine, la pêche…

En ce qui concerne les légumes, il s’agit surtout de ceux qui sont les plus connus pour leurs vertus comme la carotte, les épinards et le concombre. Les légumes à feuilles seront aussi appréciés comme la menthe, les choux et le céleri.

N’ayez pas peur que ces derniers aillent rendre votre boisson dégoûtante. Au contraire, un smoothie reste toujours sucré à cause de la banane notamment.

Quelques compléments pourront l’accompagner ou tout simplement décorer le rendu final pour la présentation. C’est le cas pour le son d’avoine, le quinoa cuit, la cannelle, la vanille…

Notre recette de tarte aux fraises et aux palets bretons

La fraise est la star des beaux jours, pour ne pas dire le fruit de l’été. On commence à en trouver sur les étals, alors pourquoi ne pas « se faire le plein » de fraises ? Nous vous proposons donc une recette tarte aux fraises et aux palets bretons, que vous pourrez servir en dessert ou à l’heure du goûter. Bien croquante et particulièrement délicieuse, cette tarte est très facile à réaliser. Délices et Gourmandises vous propose la recette.

Les ingrédients à réunir

Pour réaliser le palet breton :
– 200 g de farine.
– 3 jaunes d’œuf.
– 130 g de sucre.
– 150 g de beurre mou.
– 1 pincée de fleurs de sel.
– 1 sachet de levure chimique.

Pour la crème pâtissière, il vous faut :
– 5 ou 6 jaunes d’œufs frais.
– 500 ml de lait entier.
– 1 gousse de vanille.
– 120 g de sucre en poudre.
– 50 g de maïzena et de beurre presque congelé.
– 2 feuilles de gélatine.
– De la confiture de fraises ou fruits rouges.
– Du pralin maison et éventuellement des pistaches concassées et du sucre glace.

La préparation

– Pour préparer le palet breton :
• Fouettez les jaunes d’œuf et ajoutez-y le sucre. Faites en sorte que le mélange blanchisse. Incorporez-y par la suite le beurre ramolli en utilisant une spatule.
• Mélangez ensuite la farine – préalablement tamisée – et la levure, et formez une boule avec. Recouvrez le tout d’un papier film et laissez reposer au frais pendant 2 h.
• Faites ramollir les feuilles de gélatines en les plaçant durant un quart d’heure dans un bol d’eau froide.

– Pour réaliser la crème pâtissière :
• Faites bouillir le lait et ajoutez-y la gousse de vanille. Laissez infuser durant 10 minutes.
• Maintenant, fouettez les jaunes et le sucre puis ajoutez la maïzena et incorporez à nouveau
• Faites bouillir de nouveau le lait et versez-en la moitié sur la préparation et mélangez rapidement à l’aide d’un fouet. Ajoutez-y en suite le reste du lait et portez à ébullition sur feu doux en remuant jusqu’à ce que la crème épaississe.
• Ôtez immédiatement la casserole du feu et ajoutez la gélatine essorée. Battez le mélange à la main, ajoutez-y le beurre froid coupé en dés et fouettez énergiquement.
• Réduisez la pâte sur 5/7 mm d’épaisseur environ en utilisant un rouleau et en la plaçant entre 2 feuilles de papier cuisson.
• Maintenant, placez la pâte au four à 180 °C durant 20 à 23 minutes et laissez refroidir.
• Garnissez le fond de tarte avec un peu de confiture puis pochez la crème refroidie de manière à recouvrir tout le sablé.
• Pour finir, déposez les fraises sur la pâte, badigeonnez la surface avec un peu de nappage et saupoudrer de sucre glace et de pistaches.

DIY : réalisez vos propres madeleines espagnoles

Délices et Gourmandises se fait le plaisir de partager cette recette traditionnelle des madeleines espagnoles, ces petits gâteaux moelleux parfumés au citron, caractérisés par une croûte croustillante et semblables aux muffins. Elles peuvent être servies idéalement au petit déjeuner, à l’heure du goûter ou pour une petite collation avec vos proches. La recette est d’ailleurs facile et rapide à réaliser. Elles se conservent en outre plus longtemps tout en conservant leur moelleux.

Ce que vous devez réunir pour réaliser cette recette

Pour réaliser une vingtaine de madeleines environ, il vous faut :
– 250 g de sucre
– 1 sachet de sucre vanillé
– 1 zeste de citron jaune
– 375 g de farine tamisée
– 250 ml d’huile
– 250 ml de lait entier
– 3 œufs
– 15 g de levure chimique
– 1 pincée de sel
– Du sucre vanillé

La préparation

– Mélangez le sucre, le sucre vanillé et le zeste de citron puis ajoutez-y un peu d’huile et battez.
– Versez le lait en filet tout en continuant à fouetter et ajoutez progressivement les œufs jusqu’à obtention d’un mélange homogène.
– Ensuite, ajoutez progressivement la farine – que vous aurez préalablement tamisée –, la levure et une pincée de sel tout en continuant à mélanger jusqu’à ce que vous obteniez une pâte lisse et homogène.
– Prenez ensuite un film alimentaire et recouvrez la pâte, puis laissez-la reposer durant 30 minutes au moins au réfrigérateur.
– Maintenant, préchauffez le four à 250 °C et placez les caissettes en papier dans les empreintes de moule à muffins. Versez-y la pâte, et remplissez-les un peu plus que les deux tiers.
– Saupoudrez les madeleines de sucre puis enfournez-les à 220 °C durant 12 à 15 minutes. Surveillez la cuisson, veillez à ce que les madeleines prennent une belle couleur dorée.

Pour bien les conserver, placez-les dans une boite hermétique. Enjoy !

Bavarois au chocolat : une recette économique et savoureuse

Le bavarois au chocolat est une préparation savoureuse que les pâtissiers, débordant de créativité, ne cessent de personnaliser. Cet entremets est catégorisé dans la famille des crèmes et surprend toujours agréablement par sa texture onctueuse.

Origine et histoire du gâteau bavarois

Ce dessert à base de mousse de fruit, de crème et de gélatine est très apprécié. Si la crème bavaroise a été inventée en Suisse, le gâteau bavarois serait une réalisation française, mais qui aurait été servi pour honorer des seigneurs bavarois. Cette préparation s’appelait à l’origine Fromage bavarois.

Ingrédients et préparation du bavarois au chocolat

Pour préparer un bavarois au chocolat, il faut 6 œufs, 50 cl de lait, 50 cl de crème fleurette, 250 g de chocolat pâtissier, 8 feuilles de gélatine, une demi-cuillère à café d’huile d’olive et 30 g de sucre glace.

Quelque temps avant de commencer la préparation, mettez les parties métalliques de votre fouet et un saladier au frigo. Laissez tremper dans un grand bol d’eau froide les feuilles de gélatine. Faites bouillir le lait dans une casserole. Utilisez un fond d’eau pour faire fondre le chocolat dans un autre récipient sans qu’il ne brûle, puis retirez du feu. Cassez les œufs et versez les jaunes dans le chocolat fondu, puis le sucre en poudre. Remettez la casserole sur feu doux sans arrêter de remuer pendant 10 minutes, puis versez le lait bouillant sur le mélange chocolaté et ôtez la casserole du feu avant que la préparation ne bout.

Si vous souhaitez parfumer votre entremets avec des liqueurs ou des produits naturels, Délices et Gourmandises vous recommande de les incorporer à la crème anglaise, une fois que la cuisson est terminée. Mettez le mélange dans un saladier et utilisez une spatule pour qu’il tiédisse plus rapidement. Ajoutez ensuite les feuilles de gélatine, une fois débarrassées de l’excès de liquide. Mélangez encore quelques instants.

Prenez le saladier et les batteurs de robot réservés au réfrigérateur pour monter votre crème fleurette avec le sucre glace en chantilly qu’il faut intégrer au mélange. Enduisez votre moule à bavarois d’huile d’olive avant d’y verser la préparation chocolatée. Placez-le au réfrigérateur pendant 8 bonnes heures et démoulez-le juste avant de servir.