Une recette de doigts de sorcière

C’est Halloween et tout le monde se déguise en fantômes et en sorcières pour faire peur aux petits et aux grands. Si vous voulez entendre davantage de cris pendant la fête, rien de meilleur que cette recette facile proposée par Délices et gourmandises : les horribles doigts de sorcière.

Les ingrédients à préparer

Voici la liste des ingrédients pour 10 personnes afin de réaliser vos doigts de sorcière :
– 1 bloc de pâte d’amande blanche
– 1 pot de confiture de fruits rouges avec des morceaux
– 1 sachet d’amandes entières avec la peau

Les étapes de la préparation

– Prenez un petit peu de pâte d’amande blanche, roulez-la afin de former un petit boudin avec une longueur identique à celle du doigt.
– Façonnez la pâte jusqu’à obtenir une forme réelle. Il est à noter que les doigts d’une sorcière ne sont pas parfaits, donc il faut quand même exagérer un peu. Tracez à l’aide d’un couteau les petits plis de l’articulation.
– Une amande va servir d’ongle et râpez un peu sa peau à l’aide d’un couteau pour donner l’impression qu’il n’est pas propre. Si vous utilisez une lame de couteau, faites attention à vos doigts.
– Ensuite, formez l’ongle en enfonçant l’amande grattée au bout du doigt. Prenez une assiette et disposez le tout sur celle-ci.
– Avec une cuillerée de confiture, garnissez le bout opposé à l’ongle. La confiture mélangée avec les morceaux imite le sang et la chair.
– Terminez les autres doigts avec des longueurs différentes.

Prenez le temps de les façonner pour qu’ils soient réalistes. Ne minimisez pas cette étape afin d’obtenir un excellent résultat, bien terrifiant. Si vous êtes à court d’idées, vous n’avez qu’à observer vos doigts.

Publicités

Quelques règles pour bien conserver ses fruits

Selon leurs caractéristiques et leur degré de maturité, les fruits ne se conservent pas de la même façon, ni au même endroit. Voici quelques conseils pour ne plus tomber sur des pièces pourries dans le frigo, et profiter au maximum des fruits de saison.

Première règle basique : ne pas tout mélanger

A moins de faire ses courses tous les jours et d’acheter seulement deux pommes, un avocat ou trois abricots, il est indispensable de savoir comment conserver les fruits, même pour seulement deux jours. Beaucoup d’entre nous se contentent de les mettre dans le bac à légumes, ou de les laisser dans la cuisine sans soins particuliers et sans les séparer. Pourtant, chaque fruit se conserve différemment.

Ainsi, certains produisent beaucoup d’éthylène. Cette substance favorise la maturation et peut pourrir d’autres fruits restés à proximité. C’est le cas de la banane, que vous pouvez donc mettre dans un sac en papier avec d’autres fruits pour accélérer leur maturation, mais qu’il convient d’isoler en présence de fruits déjà mûrs.

D’autres règles simples à respecter

Pour les fruits pas encore tout à fait mûrs, vous pouvez les laisser à température ambiante jusqu’à complète maturation. A ce moment, il faudra trier et conserver comme suit :

-Les agrumes, les pêches, abricots et prunes, les bananes, les poires et l’ananas se conservent bien à température ambiante à condition de ne pas être trop mûrs. Si c’est le cas, vous pouvez allonger leur durée de vie de quelques jours en les mettant eu frigo.
– Les cerises, fraises, raisins et pommes sont mieux conservés s’ils sont directement mis au frigo dans des sacs en plastique. A laver seulement avant la consommation.

En tout cas, il est important de séparer les fruits, notamment en les disposant dans des sachets distincts et bien fermés au frigo.

En conservant ainsi une variété de fruits, vous pouvez confectionner différents desserts surprise en les associant aux pâtisseries proposées par Délices et Gourmandises.

Recette de gâteau zébré citron pistache

Délices et Gourmandises vous fait découvrir la recette de gâteau zébré citron pistache. Facile à préparer, économique, idéal pour les personnes qui sont à la recherche d’un dessert diététique, ce dernier ne vous prend que 45 minutes de préparation.

gateaux zebre

Quels sont les ingrédients requis pour cette recette ?  

Pour un gâteau zébré citron pistache pour 8 personnes, vous avez besoin de :

– 190 g de farine,

– ½ sachet de levure chimique,

– 1 sachet de sucre vanillé,

– 150 g de sucre,

– 4 œufs,

– 125 g de beurre allégé fondu.

Il vous faudra également 50 g de poudre de pistache, un citron, 50 g de pistache torréfiée, du colorant vert et 90 ml de crème fraîche.

Une préparation rapide

– Tout d’abord, mixez la crème fraîche avec 50 g de sucre, les pistaches torréfiées ainsi que la poudre de pistache puis réservez. Râpez ensuite le zeste de citron et pressez le jus.

– Préparez une pâte homogène en mélangeant le sucre vanillé avec la farine et auquel vous ajouterez de la levure, du sucre, les œufs ainsi que le beurre.

– Mettez ensuite dans deux grands bols les deux moitiés de la pâte ainsi obtenue.

– Prenez l’une des moitiés et ajoutez-y le jus de citron et le zeste. Dans la seconde, vous ajouterez 5 gouttes de colorant et de la crème fraîche.

– Prenez un moule et versez-y, en alternance et au centre, cuillère par cuillère, les pâtes avant de la mettre dans un four préchauffé à 180 °C pendant 30 minutes. Une fois cuite, laissez refroidir avant de démouler.

Pour décorer votre gâteau, nous vous conseillons de mélanger avec un fouet le sucre et un blanc d’œuf jusqu’à obtenir une pâte consistante. Vous napperez ensuite le dessus de votre gâteau tout en le lissant avec une spatule.

La recette de gâteau d’automne aux pommes et aux raisins secs

Les fruits sont à l’honneur avec l’arrivée du soleil et des beaux jours. Si vous cherchez une recette facile à préparer pour cette occasion, le gâteau d’automne aux pommes et aux raisins secs fera office de candidat idéal. Cette succulente pâtisserie est très appréciée des petits et des grands à déguster lors d’une petite fête en famille, anniversaire, Noël, ou lors d’un dîner entre amis. Pour ce dernier, vous pouvez surprendre les papilles de vos convives en trempant les raisins dans le rhum.

Une spécialité qui remonte à l’antiquité

En Égypte antique, en assaisonnant la farine provenant des céréales avec des ingrédients sucrés, les Égyptiens ont donné naissance à la pâtisserie telle qu’on la connaît aujourd’hui. Mais ce sont les Romains qui ont été les véritables précurseurs du gâteau aux fruits. Lors d’un évènement festif, ils servaient aux invités une pâte panifiée et sucrée à base de farine d’orge avec du beurre, des œufs, des raisins ou du miel.

Les étapes de la préparation

Pour préparer votre gâteau d’automne aux pommes et aux raisins secs, voici les étapes essentielles proposées par Délices et gourmandises. Tout d’abord, trempez 60 g de raisins secs dans de l’eau chaude. Ensuite, mélangez 80 g de farine, 1/2 paquet de levure, 2 cuillères à soupe de poudre d’amande, 2 cuillères à soupe de chapelure, 80 g de beurre mou, 175 g de sucre, 3 œufs et 10 cl de crème épaisse. Ceci étant, épluchez 2 pommes et tranchez-les en dés. Lorsque la pâte est prête, versez la moitié, les pommes ainsi que les raisins égouttés dans un moule beurré. Enfin, ajoutez le reste de la pâte et faites cuire l’ensemble dans un four préchauffé à 270 °C pendant 35 min.

Les levures : les connaitre, les choisir, les utiliser en pâtisserie

Une levure est un champignon unicellulaire capable de provoquer la fermentation des matières organiques végétales ou animales. Parfois, vous vous sentez perdu avec les levures. C’est la raison pour laquelle Délices et Gourmandises vous propose quelques éclaircissements à ce sujet pour vous aider en cuisine.

Quelles différences entre levure chimique et levure de boulanger ?

Ces deux levures ne fonctionnent pas de la même manière bien qu’elles servent à faire gonfler/lever une pâte.

La levure de boulanger ou levure boulangère se présente sous différents aspects, frais et déshydratés, que nous détaillerons ci-dessous. Elle agit par fermentation d’organisme vivant et on l’utilise dans la fabrication des viennoiseries et des pains. Elle se nourrit surtout du glucose contenu dans la farine provoquant une réaction chimique. Pour agir, elle n’a pas besoin de chaleur. Pour activer le processus, il suffit de laisser reposer la pâte à température ambiante ou près d’un radiateur. 2 à 3 h est le temps nécessaire pour lever la levure boulangère.

La levure chimique se présente sous la forme d’une poudre blanche. Elle s’utilise particulièrement en pâtisserie pour les gâteaux. Pour être efficace, elle a besoin de chaleur et d’humidité. Le bicarbonate de soude composant la levure, commence à dégager un court instant du gaz carbonique au contact de la pâte. Pour agir totalement et offrir une pâte aérienne par l’apparition de petites bulles, elle n’attend plus que la chaleur du four. Ainsi, une fois incorporée dans la pâte à gâteau, il ne faut plus attendre pour la mettre au four.

Concernant les quantités, pour 500 g de farine utilisez 10 g de levure chimique. Pour que cette dernière se répartisse uniformément dans la pâte et qu’elle agisse de la même manière sur l’ensemble du gâteau, il vaut mieux mélanger la levure à la farine. C’est une erreur de croire que la pâte gonflera plus en mettant plus de levure. Respectez bien les doses pour ne pas donner un arrière-goût de levure très désagréable.

Les différents aspects de levure boulangère

– La levure fraîche en cube
Dans la plupart des boulangeries, elle se vend en cube. En général, elle pèse 42 g et s’utilise pour 1 kg de farine. Vous pouvez réaliser deux pains en utilisant 500 g de farine avec un cube. Elle se conserve pendant une dizaine de jours au réfrigérateur. Elle se congèle parfaitement sans que ses propriétés ne soient altérées. Pour pouvoir utiliser la quantité qu’il vous faut vous pouvez l’émietter. Utilisez immédiatement cette levure émiettée avec le reste des ingrédients à pétrir. Toutefois, il est conseillé de l’activer durant 15 à 20 min en la délayant dans un liquide tiède ne dépassant pas les 25°C (lait ou eau prélevée de la recette du pain). Vous remarquerez la formation de petites bulles et vous pouvez l’utiliser avec le reste des ingrédients.

– La levure fraîche en vrac
La levure en vrac est vendue par certaines boulangeries. C’est tout simplement la levure fraîche non compressée en cube. Vous pouvez acheter la quantité qu’il vous faut. Elle s’utilise de la même façon que la levure en cube. Elle se conserve au réfrigérateur durant une dizaine de jours et sa congélation est aussi possible.

– La levure fraîche liquide
Dans certaines boulangeries, elle est vendue dans un petit pot. Elle est l’équivalent de la levure fraîche en cube de 42 g. Pour un pain qui nécessite 500 g de farine, il faut utiliser la moitié du pot. Elle se conserve au frigo pendant une dizaine de jours et utilisez-la immédiatement avec le reste des ingrédients.

– La levure sèche instantanée
On l’appelle aussi levure déshydratée ou lyophilisée. Elle se présente sous la forme de mini billes dans des sachets séparés de 5 à 7 g. Vous pouvez la conserver jusqu’à 1 an à température ambiante. Malgré les variations de température, elle a également l’avantage d’être stable. Elle s’incorpore immédiatement dans la farine avec les autres ingrédients de la recette et il est inutile de la réhydrater. Un sachet est nécessaire pour un pain normal utilisant 500g de farine.

– La levure sèche active
Elle se vend surtout en pot dans certaines épiceries orientales ou dans les magasins biologiques. Elle est granulée ou en billes. La marque SAF-levure est la plus connue. Avant d’être utilisée, la réhydratation et l’activation sont nécessaires. Par conséquent, avant d’être utilisée avec le reste des ingrédients de la recette, il est recommandé de la diluer dans un peu de liquide tiède (25°C maximum).

Méthode d’utilisation

– Sèche active, fraîche en cube et fraîche en vrac
Pour les activer, on les dilue dans un peu de lait ou d’eau tiède (25°C). On recouvre d’un torchon et il faut attendre 15 à 20 min pour que les petites bulles apparaissent. Ensuite, ajoutez-la avec le reste des ingrédients.

– Fraîche liquide et sèche instantanée
A utiliser immédiatement dans la farine.

Précautions particulières

Que la levure soit fraîche ou sèche, ne mélangez jamais la levure au sel, car ce dernier a le pouvoir de bloquer l’action de la levure.

Si vous réalisez votre pain à la main ou que vous utilisez un robot pétrisseur, mettez les ingrédients dans cet ordre : la moitié de la farine, la levure, l’autre moitié de la farine, l’eau, le sel

Au cas où vous utilisez une machine à pain, mettez les ingrédients dans cet ordre : le liquide, la moitié de la farine, la levure, l’autre moitié de la farine, le sel (dans un coin de la machine)

La levure mourra à partir de 50°C. Pour une activation réussie, la température optimale est de 25°C. Respectez cette température avec une marge de plus ou moins 5°C.

La quantité nécessaire pour un pain normal utilisant 500 g de farine (à utiliser au choix) :
– La moitié d’un pot de levure liquide
– 7 à 10 g de levure sèche active
– Un sachet de levures sèches instantanées (le nombre de sachets peut varier selon les marques)
– 21 g de levure en vrac ou de levure en cube (la moitié du cube)

Recette de tartelettes à la confiture de fraises

Les tartelettes à la confiture de fraises sont de délicieuses pâtisseries parfumées qui plairont aussi bien aux petits qu’aux grands enfants. Elles sont faciles à préparer et vous pouvez même faire contribuer vos enfants à leur confection. En voici une recette très simple.

Pour environ 10 petites tartes il faudra :

– 50 g de farine
– 50 g de maïzena
– 75 g de sucre semoule
– 50 g de sucre en poudre
– 3 œufs moyens
– 1 grand pot de confiture de fraise

Vous trouverez chez Délices et Gourmandises diverses confitures diététiques, allégées en sucres, qui conviendront parfaitement à ceux et celles qui souhaitent prendre soin de leur ligne.

Comment préparer vos tartelettes ?

La préparation de la pâte à tarte étant assez rapide, vous pouvez préchauffer votre four sur thermostat 6 (180 °C) avant de commencer les préparatifs.
– Commencez par séparer les blancs d’œufs des jaunes. Mettez ces derniers dans un bol avec le sucre semoule et travaillez au fouet ou à la batteuse électrique jusqu’à obtention d’un mélange blanc, mousseux et homogène.
– Versez la farine en pluie, puis la maïzena en mélangeant très délicatement avec une spatule ou une cuiller en bois.
– Ajoutez une pincée de sel aux blancs pour faites-les monter en neige bien ferme. Ajoutez-les à la pâte en mélangeant très délicatement.
– Versez la pâte dans des moules à muffins en silicone sans les remplir à ras bord.
– Enfournez pendant 10 à 15 minutes.
– Sortez vos fonds de tarte du four et munissez-vous d’un bocal dont le fond fait à peu près la taille de vos moules à muffins. Tant que la pâte est chaude et malléable, utilisez le bocal pour former le creux des tartelettes.
– Remplissez le creux de confiture, saupoudrez le dessus de sucre glace. Laissez vos tartelettes refroidir avant de les servir avec une boisson de votre choix.

Les tartelettes à la confiture peuvent être servies pour le petit-déjeuner ou le goûter, accompagnées de boissons.

Une recette de tiramisu aux figues fraîches

La saison des figues ne dure pas très longtemps, alors il faut en profiter ! Nous vous emmenons de l’autre côté des Alpes, en Italie, pour réaliser ce dessert qui va vous aider à épater vos amis. Délices et Gourmandises vous propose une recette qui sera un régal pour vos papilles.

Les ingrédients à préparer

Pour réaliser votre tiramisu aux figues fraîches, voici la liste des ingrédients (pour 6 personnes) :
– 12 figues fraîches
– 18 boudoirs
– 400 g de mascarpone
– 100 g de sucre
– 30 g de beurre
– 4 œufs
– 3 cuillères à soupe d’Amaretto
– 2 cuillères à soupe de miel d’acacia

Les étapes de la préparation

– Lavez les figues et coupez-les en quatre. Mettez dans une poêle le beurre et les figues, faites-les revenir pendant 3 min.
– Ajoutez le miel et laissez légèrement caraméliser, ensuite ajoutez l’Amaretto.
– Éteignez le feu et mettez de côté les figues ainsi que le jus de cuisson en les séparant.
– Dans un grand récipient, fouettez le sucre avec les jaunes d’œufs jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le mascarpone et fouettez rapidement.
– Montez les blancs en neige bien ferme. Incorporez-les délicatement à la préparation.
– Ensuite, trempez délicatement les boudoirs dans le jus de cuisson des figues.
– Placez la moitié des boudoirs dans des verres ou dans un récipient. Versez dessus la moitié de la préparation ensuite mettez le reste des boudoirs.
– Répartissez les figues ainsi que le reste de la préparation.
– Mettez votre tiramisu au moins 4h au réfrigérateur avant de le déguster.

Au moment de servir, vous pouvez le parsemer d’amandes ou de cacahuètes grillés si vous le souhaitez.