Une recette de clafoutis aux petites pommes d’Août et rapadura

C’est l’été, il est impossible de résister à ce fameux gâteau : le clafoutis. Pour ravir vos papilles, vous pouvez réaliser chez vous ce dessert gourmand qui met à l’honneur les pommes. Délices et gourmandises vous propose une succulente recette facile qui fera émerveiller toute la famille ou vos proches qui vous rendront visite.

Les ingrédients à préparer (pour 4 personnes)

Pour réaliser votre clafoutis aux petites pommes d’Août et rapadura, voici la liste des ingrédients :
– 3 petites pommes d’Août (ou autre variété selon la saison)
– 2 œufs et 1 jaune
– 60 g de rapadura
– 65 g de beurre
– 60 g de sucre en poudre
– 25 cl de lait
– 75 g de maïzena

Il s’agit d’une recette rapide et facile à réaliser. Vous y consacrerez tout au plus 1 h pour la préparation.

Les étapes de la préparation

– Préchauffez votre four à 200 °C.
– Prenez environ 15 g de beurre et beurrez 4 petits ramequins.
– Lavez, épluchez les pommes et coupez-les en dés (retirez les cœurs et les pépins). Répartissez-les au fond des ramequins.
– Faites fondre le reste de beurre.
– Mettez dans un bol les œufs, le jaune, le sucre et le rapadura et fouettez jusqu’à ce que vous obteniez un mélange mousseux. Ajoutez-y le beurre tiédi et la maïzena, puis remuez.
– Délayez la préparation avec le lait afin d’obtenir un mélange homogène. Versez ce mélange sur les pommes.
– Mettez dans le four pendant 25 min à 200 °C.
– Laissez tiédir ou refroidir les clafoutis.

Conseils de dégustation

Vous pouvez servir ce dessert estival léger, fruité et caramélisé seul ou accompagné d’une glace au caramel, à la vanille, au chocolat…
Si vous le souhaitez, vous pouvez le saupoudrer de sucre glace quelques minutes après la sortie du four.

Publicités

Utilisation et bienfaits des graines de sésame

Plante oléagineuse originaire de l’Inde, le sésame produit des graines aux innombrables vertus. Utilisées pour la décoration de plats et de gâteaux, ces dernières sont également connues pour être très efficaces pour soigner certaines pathologies.

La graine de sésame, une graine aux multiples vertus

Si la consommation de graines de sésame connait un véritable succès dans le monde entier, c’est principalement à cause de ses apports en vitamines B1, B2, B6 et B3. Malgré leur taille, les graines renferment une grande quantité de protéine, de fer, d’oligo-éléments ainsi que des minéraux. Sa teneur en antioxydant contribue énormément dans la lutte contre le vieillissement des cellules et les nombreuses douleurs ressenties au niveau des articulations.

Les bienfaits des graines de sésame sur les différents organes de l’être humain ne sont plus à préciser. D’aucuns savent que ces dernières contribuent au bon fonctionnement du système cardiaque, améliorent le système nerveux ainsi que la mémoire. Contenant de la méthionine, elles sont également indispensables si vous voulez procéder régulièrement à la détoxication de vos organes nobles.

Comment les graines de sésame sont-elles utilisées dans la gastronomie ?

Les graines de sésame sont très utilisées par les boulangers. En Europe, elles sont utilisées avec les graines de citrouille, les graines de chia et les graines de lin pour la préparation de pains maisons. Dans la tradition culinaire orientale, elles sont indispensables pour composer le halva où les graines sont broyées pour obtenir une crème. Ces graines sont également parfaites pour relever le goût des viandes de volaille et de poisson ainsi que les salades.

Les graines de sésame doivent cependant être consommées avec modération. Elles peuvent entrainer des réactions allergiques plus ou moins graves et sont donc contre-indiquées pour les très jeunes enfants ainsi que les femmes enceintes et allaitantes.

Régalez-vous avec cette savoureuse recette de carrés aux graines de sésame

Envie de douceurs pour le goûter ou le dessert ? Et si vous essayiez les carrés aux graines de sésame ? Ils feront l’unanimité auprès des petits et des grands. Si vous souhaitez réaliser vous-même ces délicieuses petites pâtisseries à la maison, Délices et Gourmandises vous propose une recette rapide et inratable.

Les ingrédients à préparer

Pour régaler assez de carrés aux graines de sésame pour toute la famille, vous devrez réunir les ingrédients suivants :

Pour la pâte
– 1 verre de farine
– 1 verre de maïzena
– 1/2 sachet de levure
– 125 g de beurre
– 1/2 verre de sucre glace
– 1 œuf entier et un jaune d’œuf
– Du sucre vanillé

Pour le nappage et la décoration
– 1 jaune d’œuf
– 1 cuillérée à soupe de lait
– Des graines de sésame
– Un peu de confiture au choix (abricots, fraise…)

Les étapes de la préparation

Pour la pâte
– Préchauffez le four à 150°.
– Mélangez le beurre mou et le sucre glace à la main.
– Mélangez la maïzena avec la levure.
– À l’aide d’une cuillère, ajoutez les uns après les autres les œufs, le mélange maïzena+ levure, le sucre vanillé.
– Puis, ajoutez progressivement la farine tout en pétrissant jusqu’à l’obtention d’une pâte molle et malléable.
– Abaissez la pâte et découpez des biscuits à l’emporte-pièce.
Pour le nappage
– Commencez par mélanger le jaune d’œuf et le lait et nappez-en les carrés.
– Tracez des traits horizontaux et verticaux avec une fourchette.
– Disposez les biscuits sur un plat préalablement fariné.
– Enfournez et laissez cuire durant 20 minutes.
– Une fois bien dorés, sortez vos carrés du four et posez-les sur une grille pour les faire refroidir.
– Une fois froids, badigeonnez une des faces de chaque carré de confiture et placez un autre carré par-dessus.
– Garnissez tous les côtés de confiture, puis roulez l’ensemble dans les graines de sésame.

Avant de déguster vos carrés aux graines de sésame, Délices et Gourmandises vous recommande de les laisser reposer dix minutes au frais.

Boxoferrophilie ou la passion des boîtes métalliques

Après avoir fini vos biscuits ou votre café, vous avez gardé les boîtes en fer qui les contenaient. Au fil du temps, vous avez réuni un certain nombre de ces emballages et n’avez pas la moindre envie de vous en séparer. En fait, vous envisagez même d’étoffer votre collection. Verdict : vous êtes atteint de boxoferrophilie, la passion des boîtes métalliques.

Des boîtes pratiques et durables

Les boîtes en fer apparaissent au XVIIIe siècle et remplacent les autres matières comme le tissu ou le bois. Elles deviennent de plus en plus populaires avec le développement des industries et sont alors réutilisées dans les ménages pour contenir d’autres aliments, médicaments ou objets. Ainsi, les photos sont souvent gardées dans de jolies boîtes de chocolat, tandis que les biscuits et gâteaux faits maison remplacent les « originaux ».

La durabilité de ces contenants repose notamment sur la qualité des alliages, ainsi que le sertissage et les charnières. Avec la lithographie, les boîtes en fer sont décorées d’images souvent publicitaires, qui perpétuent les vieilles marques jusqu’à nous, même celles désormais disparues.

Lorsque le plastique commence à gagner du terrain dans les années 1950, les boîtes métalliques deviennent des objets de collection : c’est la boxoferrophilie.

Les boîtes en fer dans tous leurs états

Il existe différents formats : tin ou demi-tin des boîtes à biscuits, les boîtes carrées du sucre ou du thé, les gigognes constituées d’une série de plusieurs pièces aux dimensions dégressives, ou encore d’autres plus rares et originales.

Parmi les lieux dédiés à la boxoferrophilie figure le Musée de la Boîte Ancienne en Fer Blanc à Francescas dans l’Albret (Lot-et-Garonne) qui réunit des boîtes issues des quatre coins du monde. La collection de la Belge Yvette Dardenne est également célèbre, comptant plus de 56 000 pièces ! D’autres boxoferrophiles plus modestes exposent leur galerie sur internet. si vous en faites partie, les boîtes de biscuits de Délices et Gourmandises ne manqueront pas d’embellir votre collection.

Bien choisir sa glacière, par Délices et Gourmandises

Avec l’arrivée de l’été, la glacière se compte parmi les équipements incontournables lorsqu’on part en promenade ou lorsqu’on organise un repas en plein air. En effet, il est plus que nécessaire de garantir la bonne conservation de la nourriture, et avec cela, la fraîcheur des boissons. Mais comme il existe différents types de glacière, il faut choisir celui qui correspond réellement à ses besoins.

Classique ou électrique ?

Les glacières classiques conservent les aliments à basse température durant plusieurs heures. Pour cela, il faut vous munir d’accumulateurs de froid. Certains modèles sont rigides (plus résistants) et possèdent une grande contenance (jusqu’à 50 litres). Ils sont adaptés au camping et peuvent maintenir la basse température plus longtemps si on y place des bouteilles congelées.

Pour les pique-niques et les randonnées, les glacières souples sont plus convenables. Il s’agit de modèles d’une plus petite contenance, faciles à transporter. Ces modèles conservent mieux la fraîcheur lorsqu’ils sont bien remplis de produits préalablement réfrigérés.

Pour sa part, une glacière électrique est plus appropriée si on doit effectuer de longs trajets en voiture. Il faut la brancher sur une prise secteur ou la prise allume-cigare du véhicule. On peut trouver différents modèles : compacts, dotés d’un système de régulation manuelle, intégrant une fonction chaud/froid, réfrigérateur portable (idéal pour le camping-car et les camions), etc.

Capacité et performances

Pour les modèles électriques, une glacière d’une capacité inférieure à 40 litres est parfaite pour une utilisation occasionnelle. En revanche, pour un usage régulier, il faut opter pour un modèle entre 40 et 60 litres. Pour les glacières classiques, on peut affirmer que les modèles souples sont moins performants.

Dans tous les cas, un espace vide dans une glacière (classique ou électrique) entraîne une déperdition de fraîcheur. Il convient ainsi de les remplir et de limiter l’ouverture si on veut conserver le froid le plus longtemps possible.

Glace au yaourt et aux fruits délicieuse et facile à réaliser !

Saison estivale rime avec saveurs parfumées et glacées ! Profitez de l’abondance des fruits frais pour essayer des préparations classiques et rafraichissantes comme la glace au yaourt et aux fruits. Découvrez les différentes étapes à suivre pour faire plaisir à vos proches ou aux amis que vous recevez.

Origine et particularités de la glace au yaourt et aux fruits

L’idée de réaliser une glace au yaourt vient surement de l’engouement témoigné pour le yaourt glacé aux États-Unis, puis partout à travers le monde. Ce dessert très rafraichissant a été lancé par TCBY à l’ouverture de son premier magasin en Californie en 1981. Très appréciée pour sa texture légère et très onctueuse, cette préparation a eu encore plus de succès en 2005 lorsque Pinkberry a mis au point une nouvelle recette en utilisant du yaourt sans matière grasse. En 2013, l’ouverture de nombreuses échoppes libre-service aux États-Unis a largement contribué à la vulgarisation de ce dessert léger, frais et savoureux.

Préparez une glace au yaourt et aux fruits en un tournemain

Délices et Gourmandises vous dévoile la recette la plus simple pour réaliser votre glace au yaourt et aux fruits dans les meilleures conditions. Vous avez besoin de 6 yaourts, 1 cuillère à soupe de miel, 150 g de fruits (fraises, framboises, pêches, abricots, etc.), deux cuillères à soupe de mascarpone. Si vous n’avez pas besoin de faire attention à votre taille, remplacez le miel par une cuillère à soupe de lait concentré sucrée et le mascarpone par de la crème épaisse pour apporter un peu plus d’onctuosité à votre dessert.

Dans un saladier, mélangez le yaourt, le miel (ou le lait concentré sucré) et le mascarpone (ou la crème épaisse). Détaillez les fruits en petits dés ou mixez-les selon vos goûts. Utilisez, ensuite de petits moules à cake individuels ou recyclez vos pots de yaourt : versez une couche de fruits, puis recouvrez de yaourt avant de décorer le dessus avec des morceaux fruits. Vous pouvez aussi mélanger la purée de fruits aux autres ingrédients avant de répartir le mélange dans les pots et les réserver au congélateur pendant deux bonnes heures. Servez vos glaces démoulées et bien dressées sur de belles assiettes.

Dessert : tajine de mangue à la fleur d’oranger

Voici un dessert qui est bien synonyme d’été, de vacances et de soleil. Bien qu’il se mange chaud ou tiède, le tajine de mangue à la fleur d’oranger est une salade de fruits qui vous permettra de finir un repas de soirée estival en beauté.

Ce qu’il vous faut pour un tajine pour 8 personnes :

– 2 mangues plus ou moins mûres et une mangue déjà bien mûre. Délices et Gourmandises vous recommande de prendre des mangues à la chair ferme et non filandreuse
– 2 ananas victoria
– 3 tiges de citronnelle
– 50 g d’abricots secs
– 50 g de raisins secs
– 15 cl de nectar d’abricot
– 15 cl de nectar de pêche
– 25 cl de jus de fruit de la passion
– 20 cl d’eau de fleur d’oranger
– 1 bâton de cannelle et demi
– 2 gousses de vanille
– 4 étoiles de badiane
– 100 g de sucre roux
– 50 g de beurre

Comment préparer votre tajine de mangues ?

Passez les pulpes des deux mangues justes mûres au mixer. Mélangez-les avec les nectars et le jus. Versez-le tout dans une casserole. Fendez les gousses de vanille puis grattez les graines dans le mélange mangue-nectars-jus. Ajoutez les bâtons de cannelle et les étoiles de badiane. Faites chauffer à feu moyen jusqu’à ébullition avant de retirer du feu. Couvrez et réservez.
Trempez les fruits secs dans l’eau de fleur d’oranger.
>Retirez la peau de l’ananas et coupez-le en quatre. Fendez les tiges de citronnelle et piquez les ananas avec.
Faites d’épaisses lamelles avec la chair de la dernière mangue.
Faites fondre le sucre et le beurre dans une sauteuse. Mettez-y l’ananas et les morceaux de mangue et laissez caraméliser à feu moyen.
Quand ils sont bien dorés, ajoutez le mélange mangues-nectars-jus. Laissez cuire sans bouillir à feu moyen pendant un quart d’heure.
Avant de servir, versez les fruits secs et l’eau de fleur d’oranger, ajoutez les épices de votre choix. Versez le tout dans un plat à tajine. Dégustez chaud ou tiède.