La recette de gâteau d’automne aux pommes et aux raisins secs

Les fruits sont à l’honneur avec l’arrivée du soleil et des beaux jours. Si vous cherchez une recette facile à préparer pour cette occasion, le gâteau d’automne aux pommes et aux raisins secs fera office de candidat idéal. Cette succulente pâtisserie est très appréciée des petits et des grands à déguster lors d’une petite fête en famille, anniversaire, Noël, ou lors d’un dîner entre amis. Pour ce dernier, vous pouvez surprendre les papilles de vos convives en trempant les raisins dans le rhum.

Une spécialité qui remonte à l’antiquité

En Égypte antique, en assaisonnant la farine provenant des céréales avec des ingrédients sucrés, les Égyptiens ont donné naissance à la pâtisserie telle qu’on la connaît aujourd’hui. Mais ce sont les Romains qui ont été les véritables précurseurs du gâteau aux fruits. Lors d’un évènement festif, ils servaient aux invités une pâte panifiée et sucrée à base de farine d’orge avec du beurre, des œufs, des raisins ou du miel.

Les étapes de la préparation

Pour préparer votre gâteau d’automne aux pommes et aux raisins secs, voici les étapes essentielles proposées par Délices et gourmandises. Tout d’abord, trempez 60 g de raisins secs dans de l’eau chaude. Ensuite, mélangez 80 g de farine, 1/2 paquet de levure, 2 cuillères à soupe de poudre d’amande, 2 cuillères à soupe de chapelure, 80 g de beurre mou, 175 g de sucre, 3 œufs et 10 cl de crème épaisse. Ceci étant, épluchez 2 pommes et tranchez-les en dés. Lorsque la pâte est prête, versez la moitié, les pommes ainsi que les raisins égouttés dans un moule beurré. Enfin, ajoutez le reste de la pâte et faites cuire l’ensemble dans un four préchauffé à 270 °C pendant 35 min.

Publicités

Les levures : les connaitre, les choisir, les utiliser en pâtisserie

Une levure est un champignon unicellulaire capable de provoquer la fermentation des matières organiques végétales ou animales. Parfois, vous vous sentez perdu avec les levures. C’est la raison pour laquelle Délices et Gourmandises vous propose quelques éclaircissements à ce sujet pour vous aider en cuisine.

Quelles différences entre levure chimique et levure de boulanger ?

Ces deux levures ne fonctionnent pas de la même manière bien qu’elles servent à faire gonfler/lever une pâte.

La levure de boulanger ou levure boulangère se présente sous différents aspects, frais et déshydratés, que nous détaillerons ci-dessous. Elle agit par fermentation d’organisme vivant et on l’utilise dans la fabrication des viennoiseries et des pains. Elle se nourrit surtout du glucose contenu dans la farine provoquant une réaction chimique. Pour agir, elle n’a pas besoin de chaleur. Pour activer le processus, il suffit de laisser reposer la pâte à température ambiante ou près d’un radiateur. 2 à 3 h est le temps nécessaire pour lever la levure boulangère.

La levure chimique se présente sous la forme d’une poudre blanche. Elle s’utilise particulièrement en pâtisserie pour les gâteaux. Pour être efficace, elle a besoin de chaleur et d’humidité. Le bicarbonate de soude composant la levure, commence à dégager un court instant du gaz carbonique au contact de la pâte. Pour agir totalement et offrir une pâte aérienne par l’apparition de petites bulles, elle n’attend plus que la chaleur du four. Ainsi, une fois incorporée dans la pâte à gâteau, il ne faut plus attendre pour la mettre au four.

Concernant les quantités, pour 500 g de farine utilisez 10 g de levure chimique. Pour que cette dernière se répartisse uniformément dans la pâte et qu’elle agisse de la même manière sur l’ensemble du gâteau, il vaut mieux mélanger la levure à la farine. C’est une erreur de croire que la pâte gonflera plus en mettant plus de levure. Respectez bien les doses pour ne pas donner un arrière-goût de levure très désagréable.

Les différents aspects de levure boulangère

– La levure fraîche en cube
Dans la plupart des boulangeries, elle se vend en cube. En général, elle pèse 42 g et s’utilise pour 1 kg de farine. Vous pouvez réaliser deux pains en utilisant 500 g de farine avec un cube. Elle se conserve pendant une dizaine de jours au réfrigérateur. Elle se congèle parfaitement sans que ses propriétés ne soient altérées. Pour pouvoir utiliser la quantité qu’il vous faut vous pouvez l’émietter. Utilisez immédiatement cette levure émiettée avec le reste des ingrédients à pétrir. Toutefois, il est conseillé de l’activer durant 15 à 20 min en la délayant dans un liquide tiède ne dépassant pas les 25°C (lait ou eau prélevée de la recette du pain). Vous remarquerez la formation de petites bulles et vous pouvez l’utiliser avec le reste des ingrédients.

– La levure fraîche en vrac
La levure en vrac est vendue par certaines boulangeries. C’est tout simplement la levure fraîche non compressée en cube. Vous pouvez acheter la quantité qu’il vous faut. Elle s’utilise de la même façon que la levure en cube. Elle se conserve au réfrigérateur durant une dizaine de jours et sa congélation est aussi possible.

– La levure fraîche liquide
Dans certaines boulangeries, elle est vendue dans un petit pot. Elle est l’équivalent de la levure fraîche en cube de 42 g. Pour un pain qui nécessite 500 g de farine, il faut utiliser la moitié du pot. Elle se conserve au frigo pendant une dizaine de jours et utilisez-la immédiatement avec le reste des ingrédients.

– La levure sèche instantanée
On l’appelle aussi levure déshydratée ou lyophilisée. Elle se présente sous la forme de mini billes dans des sachets séparés de 5 à 7 g. Vous pouvez la conserver jusqu’à 1 an à température ambiante. Malgré les variations de température, elle a également l’avantage d’être stable. Elle s’incorpore immédiatement dans la farine avec les autres ingrédients de la recette et il est inutile de la réhydrater. Un sachet est nécessaire pour un pain normal utilisant 500g de farine.

– La levure sèche active
Elle se vend surtout en pot dans certaines épiceries orientales ou dans les magasins biologiques. Elle est granulée ou en billes. La marque SAF-levure est la plus connue. Avant d’être utilisée, la réhydratation et l’activation sont nécessaires. Par conséquent, avant d’être utilisée avec le reste des ingrédients de la recette, il est recommandé de la diluer dans un peu de liquide tiède (25°C maximum).

Méthode d’utilisation

– Sèche active, fraîche en cube et fraîche en vrac
Pour les activer, on les dilue dans un peu de lait ou d’eau tiède (25°C). On recouvre d’un torchon et il faut attendre 15 à 20 min pour que les petites bulles apparaissent. Ensuite, ajoutez-la avec le reste des ingrédients.

– Fraîche liquide et sèche instantanée
A utiliser immédiatement dans la farine.

Précautions particulières

Que la levure soit fraîche ou sèche, ne mélangez jamais la levure au sel, car ce dernier a le pouvoir de bloquer l’action de la levure.

Si vous réalisez votre pain à la main ou que vous utilisez un robot pétrisseur, mettez les ingrédients dans cet ordre : la moitié de la farine, la levure, l’autre moitié de la farine, l’eau, le sel

Au cas où vous utilisez une machine à pain, mettez les ingrédients dans cet ordre : le liquide, la moitié de la farine, la levure, l’autre moitié de la farine, le sel (dans un coin de la machine)

La levure mourra à partir de 50°C. Pour une activation réussie, la température optimale est de 25°C. Respectez cette température avec une marge de plus ou moins 5°C.

La quantité nécessaire pour un pain normal utilisant 500 g de farine (à utiliser au choix) :
– La moitié d’un pot de levure liquide
– 7 à 10 g de levure sèche active
– Un sachet de levures sèches instantanées (le nombre de sachets peut varier selon les marques)
– 21 g de levure en vrac ou de levure en cube (la moitié du cube)

Une recette de clafoutis aux petites pommes d’Août et rapadura

C’est l’été, il est impossible de résister à ce fameux gâteau : le clafoutis. Pour ravir vos papilles, vous pouvez réaliser chez vous ce dessert gourmand qui met à l’honneur les pommes. Délices et gourmandises vous propose une succulente recette facile qui fera émerveiller toute la famille ou vos proches qui vous rendront visite.

Les ingrédients à préparer (pour 4 personnes)

Pour réaliser votre clafoutis aux petites pommes d’Août et rapadura, voici la liste des ingrédients :
– 3 petites pommes d’Août (ou autre variété selon la saison)
– 2 œufs et 1 jaune
– 60 g de rapadura
– 65 g de beurre
– 60 g de sucre en poudre
– 25 cl de lait
– 75 g de maïzena

Il s’agit d’une recette rapide et facile à réaliser. Vous y consacrerez tout au plus 1 h pour la préparation.

Les étapes de la préparation

– Préchauffez votre four à 200 °C.
– Prenez environ 15 g de beurre et beurrez 4 petits ramequins.
– Lavez, épluchez les pommes et coupez-les en dés (retirez les cœurs et les pépins). Répartissez-les au fond des ramequins.
– Faites fondre le reste de beurre.
– Mettez dans un bol les œufs, le jaune, le sucre et le rapadura et fouettez jusqu’à ce que vous obteniez un mélange mousseux. Ajoutez-y le beurre tiédi et la maïzena, puis remuez.
– Délayez la préparation avec le lait afin d’obtenir un mélange homogène. Versez ce mélange sur les pommes.
– Mettez dans le four pendant 25 min à 200 °C.
– Laissez tiédir ou refroidir les clafoutis.

Conseils de dégustation

Vous pouvez servir ce dessert estival léger, fruité et caramélisé seul ou accompagné d’une glace au caramel, à la vanille, au chocolat…
Si vous le souhaitez, vous pouvez le saupoudrer de sucre glace quelques minutes après la sortie du four.

Découvrez la recette rafraichissante de tartes aux abricots et au fromage blanc

À chaque saison ses fruits, et à chaque fruit son dessert. Pommes, ananas, fraises, tous entrent dans la préparation de nombreux classiques à déguster tout l’été. Voici une recette très rafraîchissante.

De quels ingrédients avez-vous besoin pour la préparation de ce succulent dessert ?

Pour la préparation de la pâte de votre tarte, vous avez besoin de :
– 300 g de farine
– 150 g de beurre
– 110 g de sucre
– 1 œuf entier ainsi que du sel

Pour la garniture, il vous faudra :
– 1 boite d’abricot
– 5 œufs
– 150 g de sucre
– Du sel
– 250 g de crème
– 750 g de fromage blanc
– 1 zeste de citron
– Du beurre

Comment procéder à la préparation de la tarte aux abricots et au fromage blanc ?

Versez d’abord sur votre plan de travail de la farine mélangée avec du sel et du sucre puis formez un trou au milieu et mettez-y l’œuf. Tranchez le beurre pour obtenir de petits cubes que vous placerez autour du puits.

Coupez en menus morceaux tous les ingrédients pour obtenir des miettes de pâte, ajoutez 4 cuillerées à café d’eau tiède et pétrissez pour former un mélange homogène en forme de boule. Laissez reposer pendant 30 minutes après avoir enveloppé cette dernière d’un film plastique.

Préparez la garniture en mélangeant les œufs, le sel, les zestes de citron, le sucre et le fromage blanc. Étalez après la pâte entre 2 feuilles de papier sulfurisé de façon à ce qu’elle soit fine puis placez-la dans une moule beurrée. Coupez le surplus sur les bords puis versez-y successivement l’appareil au fromage et les abricots.

Chez Délices et Gourmandises, nous conseillons de faire cuire la tarte dans un four préchauffé à 200 °C pendant 40 minutes.

Essayez cette délicieuse recette de charlotte à la fraise et à la pistache pour le dessert

L’été est la période idéale pour se régaler de fruits frais dans toutes sortes de préparations. Si vous aimez les pâtisseries, cette savoureuse recette de charlotte à la fraise et à la pistache est à essayer absolument ! Recommandée par Délices et Gourmandises, elle est facile à réaliser et ravira toute la famille.

Les ingrédients à préparer

Vous aurez besoin des ingrédients suivants pour réaliser une charlotte à la fraise et à la pistache pour 6 personnes.
– 24 biscuits à la cuillère
– 250 g de mascarpone
– 125 g de fromage blanc
– 3 blancs d’œuf
– 50 g de sucre
– 1 cc de pâte de pistache
De la confiture de fraise
– 1 barquette de fraises
– Quelques pistaches non salées

Les étapes de la préparation

– Dans un bol, fouettez le mascarpone, le fromage blanc et le sucre. Ajoutez-y ensuite la pâte de pistache.
– Montez les blancs en une neige ferme, puis incorporez-les délicatement au mélange précédent pour obtenir une mousse.
– Rincez rapidement les fraises égouttez-les et équeutez-les. Réservez-en 3 pour décorer le gâteau, et coupez le reste en 4.
– Dans un récipient creux, placez une généreuse cuillérée de confiture de fraise et ajoutez-y un peu d’eau pour obtenir un savoureux sirop.
– Prenez un plat de service et placez-y un cercle à pâtisserie.
– Pour former le fond de la charlotte, imbibez quelques biscuits de ce sirop, puis tapissez-en le fond du cercle, la face bombée tournée vers le plat.
– Ensuite, disposez verticalement des biscuits non trempés pour le tour, en orientant leur côté bombé vers vous. Pour éviter qu’ils ne tombent, coupez-en la base.
– Comblez les espaces vides du fond avec des morceaux de biscuits.
– Sur ce fond de biscuits, placez la moitié des quartiers de fraises et recouvrez-les de la moitié de la mousse.
– Posez ensuite une couche de biscuits trempés dans le sirop, suivie d’une couche de fraises, puis de la mousse à la pistache.
– Couvrez le cercle de papier film et faites prendre la charlotte au frigo pendant au moins 4 heures.

Juste avant de servir, ôtez le cercle et finalisez votre décoration avec les fraises entières et les pistaches entières ou hachées.

DIY : réalisez vos propres madeleines espagnoles

Délices et Gourmandises se fait le plaisir de partager cette recette traditionnelle des madeleines espagnoles, ces petits gâteaux moelleux parfumés au citron, caractérisés par une croûte croustillante et semblables aux muffins. Elles peuvent être servies idéalement au petit déjeuner, à l’heure du goûter ou pour une petite collation avec vos proches. La recette est d’ailleurs facile et rapide à réaliser. Elles se conservent en outre plus longtemps tout en conservant leur moelleux.

Ce que vous devez réunir pour réaliser cette recette

Pour réaliser une vingtaine de madeleines environ, il vous faut :
– 250 g de sucre
– 1 sachet de sucre vanillé
– 1 zeste de citron jaune
– 375 g de farine tamisée
– 250 ml d’huile
– 250 ml de lait entier
– 3 œufs
– 15 g de levure chimique
– 1 pincée de sel
– Du sucre vanillé

La préparation

– Mélangez le sucre, le sucre vanillé et le zeste de citron puis ajoutez-y un peu d’huile et battez.
– Versez le lait en filet tout en continuant à fouetter et ajoutez progressivement les œufs jusqu’à obtention d’un mélange homogène.
– Ensuite, ajoutez progressivement la farine – que vous aurez préalablement tamisée –, la levure et une pincée de sel tout en continuant à mélanger jusqu’à ce que vous obteniez une pâte lisse et homogène.
– Prenez ensuite un film alimentaire et recouvrez la pâte, puis laissez-la reposer durant 30 minutes au moins au réfrigérateur.
– Maintenant, préchauffez le four à 250 °C et placez les caissettes en papier dans les empreintes de moule à muffins. Versez-y la pâte, et remplissez-les un peu plus que les deux tiers.
– Saupoudrez les madeleines de sucre puis enfournez-les à 220 °C durant 12 à 15 minutes. Surveillez la cuisson, veillez à ce que les madeleines prennent une belle couleur dorée.

Pour bien les conserver, placez-les dans une boite hermétique. Enjoy !

Bavarois au chocolat : une recette économique et savoureuse

Le bavarois au chocolat est une préparation savoureuse que les pâtissiers, débordant de créativité, ne cessent de personnaliser. Cet entremets est catégorisé dans la famille des crèmes et surprend toujours agréablement par sa texture onctueuse.

Origine et histoire du gâteau bavarois

Ce dessert à base de mousse de fruit, de crème et de gélatine est très apprécié. Si la crème bavaroise a été inventée en Suisse, le gâteau bavarois serait une réalisation française, mais qui aurait été servi pour honorer des seigneurs bavarois. Cette préparation s’appelait à l’origine Fromage bavarois.

Ingrédients et préparation du bavarois au chocolat

Pour préparer un bavarois au chocolat, il faut 6 œufs, 50 cl de lait, 50 cl de crème fleurette, 250 g de chocolat pâtissier, 8 feuilles de gélatine, une demi-cuillère à café d’huile d’olive et 30 g de sucre glace.

Quelque temps avant de commencer la préparation, mettez les parties métalliques de votre fouet et un saladier au frigo. Laissez tremper dans un grand bol d’eau froide les feuilles de gélatine. Faites bouillir le lait dans une casserole. Utilisez un fond d’eau pour faire fondre le chocolat dans un autre récipient sans qu’il ne brûle, puis retirez du feu. Cassez les œufs et versez les jaunes dans le chocolat fondu, puis le sucre en poudre. Remettez la casserole sur feu doux sans arrêter de remuer pendant 10 minutes, puis versez le lait bouillant sur le mélange chocolaté et ôtez la casserole du feu avant que la préparation ne bout.

Si vous souhaitez parfumer votre entremets avec des liqueurs ou des produits naturels, Délices et Gourmandises vous recommande de les incorporer à la crème anglaise, une fois que la cuisson est terminée. Mettez le mélange dans un saladier et utilisez une spatule pour qu’il tiédisse plus rapidement. Ajoutez ensuite les feuilles de gélatine, une fois débarrassées de l’excès de liquide. Mélangez encore quelques instants.

Prenez le saladier et les batteurs de robot réservés au réfrigérateur pour monter votre crème fleurette avec le sucre glace en chantilly qu’il faut intégrer au mélange. Enduisez votre moule à bavarois d’huile d’olive avant d’y verser la préparation chocolatée. Placez-le au réfrigérateur pendant 8 bonnes heures et démoulez-le juste avant de servir.